Ubu on the Rock – les 30 ans de l’Ubu

Ubu on the Rock – les 30 ans de l’Ubu

Il y a 30 ans, je suçais encore mon pouce… Mais plus important (en tout cas pour toi lecteur) une salle de concert ouvrait ses portes à Rennes. Elle s’appelait l’Ubu.

Maintenant doit-on encore présenter l’Ubu ? Salle emblématique gérée par l’association des Transmusicales et programmée par Jean Louis Brossard qu’on ne présente plus non plus. Si besoin, Wikipédia est ton ami. (Ceux qui ont lu l’article des Trans savent que je voue un culte à Wikipédia)

Avec son maudit poteau (que les mauvaises langues n’arrêtent pas de rabâcher), ses lumières tellement « uniques » (pour les photographes médisants, donc Renan et moi-même…), l’Ubu en 30 ans a vu de jeunes artistes qui sont devenus des incontournables : Blur, Lenny Kravitz, Noir désir, Daft Punk (sans les casques) et j’en passe….

Pour fêter ce bel anniversaire, l’Ubu a proposé, entre autres, Ubu on the rock, trois soirées dédiées au rock.

Merci à Manon, Anthony et toute l’équipe de l’ATM pour m’avoir permis de shooter ces 3 soirées.

Ces photos ont été faites avec un Nikon F80, de la TRI-X 400 poussée à 1600 et développée « maison » dans du Tmax.

 

The Psychotik Monks

On commence avec du lourd. C’est 4 parisiens nous proposent du rock psychédélique efficace. Quoi dire à part que je me suis pris une grosse claque. Et vu comment dansait Jean-louis Brossard, mon petit doigt me dit qu’ils seront à l’affiche des prochaines Transmusicales…

 

Wand

Tout droit venu de Los Angeles (L.A. pour les puristes), Wand propose un rock psychédélique lui aussi. Même si c’est propre et que cela correspond en tout point au code du genre, je ne me suis pas fait embarqué dans leur univers. La faute probablement à The Psychotic Monks qui jouait juste avant…

 

Kaviar Special

Qui a dit que Rennes n’était plus une ville rock ? En tout cas, Kaviar Special, 100% pur beurre rennais (salé évidemment), nous fait du rock et sans complexe. Garage à souhait avec des riffs vintage, ça sonne, ça envoie et ça donne envie de bouger la tête (ce qui est un exploit pour moi) en tapant du pied. Bref du rock comme je l’aime.

 

Forever Pavot

« Le nouveau son dément de Forever Pavot » (les Inrocks). Le nouveau son, peut être, dément, je ne suis pas si sûr… Probablement trop pop pour moi surtout après le bon vieux garage des Kaviar Special. Mais ne vous méprenez pas, leur musique posée et envoûtante s’écoute vraiment bien au casque à la maison.

 

TsuShiMaMiRe

Tout droit venu du pays du soleil levant, ces trois 女の子 (je vous laisse utiliser google traduction) envoient du punk rock. Et elles l’envoient plutôt pas mal. A la fois cordiales et polies, presque timides entre les chansons, elles se transforment en démons de manga lorsqu’il s’agit de jouer. Déjà habituées aux planches de l’Ubu, elles avaient eu l’honneur d’ouvrir les 36ème Trans. Toujours un plaisir de les voir.

 

Galeries complètes

 

The Psychotic Monks

 

Wand

 

Kaviar Special

 

Forever Pavot

 

TsuShiMaMiRe

By | 2018-03-10T10:46:48+00:00 mars 10th, 2018|Concerts|0 commentaires

About the Author:

Laisser un commentaire