Il y a plus d’un mois maintenant se déroulait les 37 rencontre des Transmusicales de Rennes. Je pense que la présentation de ce festival n’est plus à faire ! Cependant, pour  ceux qui auraient pu hiberner pendant 37 ans, un petit rappel : Les Rencontres Transmusicales est un festival de découverte. Pendant 5 jours, presque 100 groupes se suivent pour notre plus grand plaisir. De l’electro au rock en passant par d’autres style un peu indescriptible, chacun y trouvera son bonheur!

 

Vous vous imaginez que faire un descriptif de tous les groupes comme vous êtes habitués à lire sur cette page serait un peu laborieux. Nous allons plutôt vous faire partager nos coups de cœur !

La liste ne sera pas du tout objective et pas du tout exhaustive. N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site des Transmusicales  pour avoir plus d’infos sur les groupes ou découvrir les autres!

The Dizzy Brains

Trois jeunes malgaches qui font du rock. L’ombre de Kurt a plané dans le hall3… Première fois que le groupe quittait Madagascar, il nous propose un rock efficace. Pas de chichi, Un basse batterie qui tape, une guitare acérée et une voix puissante. Ça fait du bien d’entendre un rock brut. Un air de Thee Michelle gun Elephant dans le son.

 

The Dizzy Brains

 

The dizzy Brains

 

Vintage Trouble

Du blues à l’ancienne. Loin d’être des petits nouveaux, on a pu les voir faire la première partie d’AC-DC au Stade de France. Ça joue et ça le fait bien. De plus, le chanteur, très charismatique, porte le groupe. Vraiment un bon moment.

Vintage Trouble

 

Steeve’n’seagulls

Un mélange de Blues grass et de hard métal, ce n’est pas possible ? Steeve’n’seagulls l’a fait! Un groupe essentiellement de reprise, il nous reprenne les grand standard rock à coup de banjo, mandoline, contrebasse ou encore accordéon. Mention spéciale au joueur de banjo pour la reprise de Thunderstruck sur cet instrument!

 

Steeve'n'seagulls

Grand Cannon

Les Papy du rock! Pas tout jeune, le quatuor a encore de la patate! Et particularité, ce sont des MacGyver de la musique. Une poubelle, un râteau, un seau d’eau, ça leur suffit pour faire une chanson. Une belle scèno avec tout leur bazar sur scène et une belle qualité musicale. Un bon moment.

Grand Cannon

Grand Cannon

 

Khun Narin’s Electric Phin Band

Originaire d’un petit village paumé de la région de Phetchabun (Thaïlande), le Khun Narin’s Electric Phin Band concocte une musique psychédélique thailandaise. Une reprise de Bonney M entièrement instrumentale finira de vous emmener dans leur univers psyché.

khun-Narins-Band

 

Khun narin's electric phin band

 

France

Trio d’origine française, comme leur nom l’indique, Ils jouent une musique instrumentale à l’aide d’une vielle à roue, d’une batterie et d’une basse. Hypnotique, répétitive, leur musique fait penser à des artistes comme la Monte Young, Terry Riley. Bref de la musique expérimentale très excitante. Le concert fut à la hauteur de mes espérances, un morceau d’une heure environ, de la mélodie mais très bruitiste.

 

 

France

 

Et maintenant place aux photos, celle de Nicolas tout d’abord :

 

Et celles de Renan :

 

 

Les photos ont été prises pour Nicolas sur un nikon F80 avec de la kodak trix et Renan avec un F100 sur de la kodak tmax les deux développent dans du révélateur Tmax.

 

Un grand merci à toute l’équipe des Transmusicales, aux groupes, au public.