The Drones, le groupe australien, à ne pas confondre avec le vieux groupe de punk anglais du même nom. Le groupe dont nous allons parler ici est Australien et joue une musique qui oscille entre un blues crasseux, et un garage qui tire de plus en plus vers le rock. Je les comparerais à un certain Nick Cave, non pas parce que les deux viennent du même et lointain pays, mais qu’ils ont tendance à jouer le même genre de musique.

Le groupe a été formé en 1997 à Perth. Composé au maintenant par le leader/chanteur/guitariste Gareth Liddiard, la bassiste Fiona Kitschin, le guitariste Dan Luscombe et Steve Hesketh aux claviers puis à la batterie Christian Strybosch. Le groupe depuis son début a sorti 7 « vrais » albums et enregistré 3 lives et quelques Ep.

Le dernier album en date s’appelle I see Seaweed et c’est une tuerie ! Visiblement ils sont en train d’écrire le prochain et je souhaite qu’il soit aussi bon que ce dernier. Mais ne vous arrêtez pas là, les précédents sont très très bons aussi !

Le portrait a été réalisé lors de leur venue à Lorient au bar Le Galion. Ils étaient passé par là lors de leur mini tournée française. Très très bon en live, le groupe a fait un très très bon concert mais tout ça vous est raconté ici : http://www.analogic.fr/?p=2383.

The Drones

The Drones

Très sympa aussi, le groupe a posé pour moi sans aucun problème et avec plaisir quand ils ont vu avec quoi j’allais faire la photo. En effet L’Hasseblad ne laisse pas grand monde indifférent, et pour le coup ils connaissaient la bête ainsi que la petite cellule qui me permet de mesurer la lumière. Ca permet de discuter un peu et de détendre un peu l’atmosphère.

La photo a été prise avec un Hasselblad 500c sur de la kodak trix, développée maison dans du révélateur Tmax.

The Drones.

The Drones.