Je ne sais pas trop si je vais parler de la musique. Je pourrais parler du temps mais je ne suis pas météo-dépendant. Par où commencer pour parler du Sylak ?

img573

Sylak City, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Comme pour les éditions précédentes, l’accent est mis sur la convivialité et la bonne humeur. L’organisation générale du site s’est encore améliorée. Le festival continue de chercher et de trouver des solutions pour rendre plus agréable encore l’accueil des festivaliers au fil des ans.

img507

Sylak City, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Ektar 100).

La chronologie m’ennuie profondément alors je ne commencerai pas par la soirée mousse du vendredi. Je ne parlerai pas non plus de tous les groupes pour la simple et bonne raison que je ne les ai pas tous vus et / ou entendus. Eh oui, le Sylak c’est aussi l’occasion de se retrouver, d’échanger, de partager, bref, la musique est prise en otage par des passionnés et elle devient un bon prétexte pour faire la fête ! Comme dirait Hubert Bonisseur de La Bath, habile !

Au coeur du week end, après l’heure du repas, pour digérer, Wo Fat t’attrape avec un rock stoner tendances psychédéliques. Simple, efficace, des gars super sympas, et on est d’accord sur une chose, l’analogique c’est vivant, ceux qui savent comprendront.

img642

Wo Fat, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Personnellement, je n’avais pas entendu parler d’eux depuis leur premier album Revolution / Revoluçion sorti en 2001. Honte à moi ! Du coup, pour remettre les pendules à l’heure, Ill Nino a décidé que retourner le Sylak serait une bonne idée. Comme on aurait dit il y a peu de temps,  » la calotte de ses morts  » !

img430

Ill Nino, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img441

Ill Nino, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Alors les mauvaises langues diront que c’est facile quand les trois groupes qui précèdent s’appellent, Terror Universal, (hed)p.e. et Crowbar.

Terror Universal inconnu au bataillon, je découvre de loin, sourire en coin en voyant arriver des masques. Tout va très vite dans ma tête, mode langue de pute avec option acide incorporé enclenché « un Slipknot’like sans combinaisons, sûrement un problème de budget ». Deux morceaux plus loin, langue ravalée, acide ingurgité, mâchoire ramassée. La découverte du festival sans hésitation. Attention, là c’est du fan service, je suis client du genre. C’est énergique, précis, et tout ça sans bassiste. Je ne développerai pas plus sur ce « musicien » qu’on appelle bassiste.

img410-2

Terror Universal, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img624

Terror Universal, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

img420

Terror Universal, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

(hed)p.e c’est fait, j’ai enfin vu ce groupe en live. Jared Gomes au top ! Groupe productif et surtout éclectique, difficile de savoir à quoi s’attendre comme set. Hormis le fait qu’elle ait été courte, la prestation est en place, ça part dans tous les styles, avec même des morceaux orchestrés au melodica, très inspiré.

img397

(hed)p.e., Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img403

(hed)p.e., Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img401

(hed)p.e., Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Crowbar, Crowbar. En quelques mots, c’est gras, fort, puissant, barbes, sale, lourd, NOLA ! Un Kirk Windstein affuté, super show, les années Down n’y sont sûrement pas pour rien en terme de présence scénique. Crowbar c’est crowbien, ça met la bar ! Soit tu aimes, soit c’est eux qui ne t’aiment pas.

img447

Kirk Windstein from Crowbar, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img456

Kirk Windstein from Crowbar, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Sur l’ensemble du week end il y a un artiste qui a fait l’unanimité c’est Bernard Minet qui a clôturé de bien belle façon la soirée mousse du vendredi. Un tour de chant repris à gorges déployées par l’ensemble d’un public acquis à sa cause, celle de la bonne humeur !

img469

Bernard Minet, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

La mousse avait déjà commencé à couler à flots un peu plus tôt avec l’Opium du peuple. Un spectacle festif, en place avec juste ce qu’il faut de string et des doigts qui puent. On notera l’originalité de laisser aux photographes l’accès à la scène seulement après le troisième morceau. Pour ceux qui auraient voulu partir après le premier morceau, c’est dommage. Je me demande si on ne devrait pas considérer cela comme de la vente forcée.

img485

L’opium du peuple, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Ils ont eu la lourde tache d’ouvrir le festival et ils l’ont fait avec la manière. DUST, beaucoup d’énergie pour ce groupe qu’on croirait directement venir de Seattle sur certains aspects de leur musique. Manifestement un groupe à suivre sur la région.

img508

Dust, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Ektar 100).

C’est sale et bluesy à souhait, The Chainsaw Blues Cowboys, juste ce qu’il te faut pour te retrouver autour d’un verre entre amis et tirer des plans sur un week end déjà tout tracé. Tu peux pas être mieux accompagné !

img497

The Chainsaw Blues Cowboys, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Arrive le dimanche, tu mets tes beaux vêtements, tu pries le dieu de la pluie. Non pas que la pluie me mette de mauvaise humeur, je ne suis pas météo-dépendant, tu te souviens ? C’est juste que j’aime pas trop salir mes chaussures en marchant dans la boue. Et pourtant du sludge le Sylak nous en offre une belle flaque avec H A R K. Alors ok, tout n’est pas sludge dans leur sauce, les anglais sont bien plus malins que ça en matière de musique. Ils teintent leur prestation de jolis reflets heavy, progressifs. Excellent ! Mais le meilleur reste à venir en cette journée du dimanche.

img599

H A R K, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Madball, l’unité, le respect, la générosité et le sourire tout ça dans une brutalité totale ! Tellement paradoxal et pourtant tellement sincère. Quoi de plus doux pour une fin d’après-midi, un dimanche, qu’une ambiance bucolique ? Je n’en dirais pas plus je risque de ne pas être objectif du tout. Quoique c’est déjà un peu le fil rouge de ce que je suis en train de raconter depuis le début, le manque d’objectivité.

img606

Madball, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

img748

Freddy Cricien from Madball, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Il manquerait plus que je soit obligé de dire que j’ai aimé Epica ! Définitivement non, mais sûrement pas à cause des qualités scéniques ou techniques sur lesquelles il n’y a rien à dire.

img735

Epica, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Non, le problème c’est Madball. Ils ont rendu transparentes les prestations des groupes suivants, Kataklysm en tête. Je ne suis habituellement pas contre l’idée de me faire bercer par le charme de l’accent québécois au milieu d’une symphonie furieuse, mais là ça n’a pas fonctionné.

img737

Kataklysm, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Il faudrait normalement que je clôture par une sorte de bilan, ou une éloge autour de la perfection de l’organisation, mais j’ai pas envie. Tu vois bien que depuis 5 ans, le Sylak se bonifie, et si tu ne le sais pas, viens y faire un tour. Je t’invite à rejoindre les rangs des festivaliers pour l’édition 2016. Mais au préalable je vais te rendre service en te prodiguant une liste de conseils pratiques, c’est plus du bon sens qu’autre chose, pour bien préparer et vivre ton week end.

La base de tout, l’hydratation, pas de performances majeures sans hydratation. Alors n’hésite pas, surtout qu’en août il fait chaud !

img398

Jared Gomes from (hed)p.e., Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Pour bien faire la fête il faut aussi savoir gérer son effort et prendre le temps de se reposer. Pour les plus organisés, ce sera l’option « chaises pliantes », on l’apprécie surtout pour sa mobilité et son confort.

img623

Sylak Open Air, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Pour ceux qui auraient oublié de checker la liste avant de partir, des arbres sont mis à disposition par le festival. Ils sont en nombre limités et assez convoités au moment des changements de plateau.

img555

Sylak Open Air, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Enfin, pour ceux qui pensaient vaincre la fatigue et qui sont partis la fleur au fusil, une solution basique s’offre naturellement à vous.

img586

Sylak Open Air, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

C’est bien connu, en festival, t’es toujours en train de chercher tes potes. Opte pour une tenue facilement reconnaissable et, à défaut de trouver tes potes, eux te retrouveront. N’aie pas peur de faire dans l’originalité, l’entrée n’est pas si « select » que ça.

img618

Mon seigneur l’évêque, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

img622

Le viking, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Toujours dans le registre vestimentaire, si vous avez de mauvaises intentions, merci d’être clair dans celles-ci afin que votre interlocuteur ne soit pas pris au dépourvu.

img562

Beber, avec un « B » comme bagarre, comme barbe aussi. Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

img569

Un bobo au coude. Peut-être un rapport avec son tee-shirt ? Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Au registre de la sécurité, le port de bouchons d’oreilles est conseillé. En ce qui concernent les hommes en bleu, armés, ATTENTION, ce n’est pas le nouveau déguisement de ton pote! La gendarmerie est présente et toujours prête à tisser des liens avec l’organisation pour que la fête se déroule dans les meilleures conditions.

img552

Boules quies, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

img603

Tis(s)er des liens, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Kodak Portra 400).

Car au final, prendre du bon temps, c’est bien là l’essentiel au Sylak.

img471

Turbojugend Sylak City, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford Hp5+@1600).

img480

Naked Cowboy, Saint Maurice de Gourdans, août 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford Hp5+@1600).