Regarde les hommes tomber + Déluge + Wheelfall + Sors Immanis au Hublot, Nancy 16/09/2016

Par Yael PARIS

Regarde les hommes tomber + Déluge + Wheelfall + Sors Immanis au Hublot, Nancy 16/09/2016

Bravo vous avez cliqué sur cet article malgré la piètre qualité de la photo de présentation. Comme ça, ça vous change des articles « putes à clics » et peut-être que vous verrez des photos acceptables quand même. En même temps, c’était une soirée black metal, fallait pas s’attendre à tes torrents de lumière (j’ai dit torrents pas papillons), donc voilà je suis dans le thème avec une photo trve black avec du gros grain qui tâche.

Donc je disais, soirée placée sous la thématique Black Metal pour la rentrée de l’assocation Metal Ride. Comme à mon habitude, j’arrive à l’ouverture des portes histoire de me rincer le gosier avant l’ouverture des hostilités. Et là j’avoue que j’ai fait un saut dans le temps en voyant Sors Immanis se préparer.

Bracelets cloutés, warpaints, guitares pointues, chaines et logo tortueux. N’étant pas un aficionado de la première heure, je trouve ça plutôt drôle. Disons le tout de suite, je ne suis pas du tout rentré dedans. Quelques erreurs de tempo et le chant en français trop présent n’ont pas aidé. A la décharge du groupe, leur chanteur était absent et l’un des guitariste a du endossé une double tâche.

Sors Immanis
Sors Immanis
Sors Immanis

On passe ensuite à Wheelfall, programmation un peu surprise car même si le groupe a fortement évolué depuis ses débuts sludge/stoner, je le mettrai plutôt dans le style post metal que black.

Enfin, les cases ont s’en fout, de plus les photos du dernier album montrent de jolis bois qui semblent sortis de Norvège ça a du sens! Les disques du groupe sont toujours sur le principe du concept album et constituent donc un voyage. Chose qui est toujours un peu difficile à faire passer en live. A noter, premier concert officiel avec le nouveau batteur. Je ne sais pas si c’est ce changement de batteur ou la volonté de faire un set cohérent mais le set sera constitué uniquement de morceau du dernier album.

Wheelfall
Wheelfall
Wheelfall

Setlist :
Sound of Salvation
Dead Eyes
Vanishing Point
A night of Dark Trees
Shape Shifter
Return Trip

C’est maintenant au tour de Déluge d’investir la scène. Groupe assez récent avec un premier Ep sorti en septembre 2015, ce n’est portant pas un groupe de débutants avec un ensemble de musiciens aguerris. J’avais pris une bonne claque dans ma tronche en découvrant l’album sur le bandcamp et il me tardait de voir le groupe en live.

J’ai déjà eu deux rendez-vous manqué (une première partie de Kvelertak et une autre de Gojira, ouais ça rigole pas quand même). Le groupe démarre dans le noir, dos à la scène avec un sample d’eau (cet élément liquide reviendra entre les morceau comme sur l’album). Calme relatif de courte durée avant que le groupe nous submerge par sa rage. Le groupe ne fait pas semblant, les passages atmosphériques semblent bien courts et permettent juste de reprendre son souffle entre deux déferlantes.
Déluge
Déluge
Déluge

Setlist :
Klartraümer – intro
Bruine
Melas | Khole
Avalanche
Appât
Naufrage
Houle

Le temps de me rafraîchir un peu pour me remettre du set pendant que Regarde les hommes tomber prépare leur autel.

J’emploie ce mot car plus que les balances, ce qui m’a marqué c’est l’arrivé de l’encens et des bougies sur la scène. Surtout l’encens, le truc qui sent TRÈS fort et qui te colle la nausée en quelques minutes, un vrai régal pour les crash barrières. Au moins l’ambiance est placée. Le noir se fait et la musique commence avec le premier titre instrumental d’Exile. Très belle entrée en matière, le tempo est plus bas que Déluge, l’ambiance plus noire aussi avec un chanteur qui en fait des tonnes. Peut-être un peu trop pour moi, il faut dire que je suis au premier rang et que je le vois manipuler ses petits boîtiers pour activer la fumée, faire le noir, déclencher un stroboscope.

Regarde les hommes tomber
Regarde les hommes tomber
Regarde les hommes tomber

Enfin quand je dis voir, j’aperçois car la scène n’est éclairée que par quelques bougies, des néons aux pieds des amplis et parfois un coup de strobe avec de la gélatine rouge. C’est bien pour l’ambiance, mais vraiment pas terrible pour les photos. Pas grave, je me fais une raison et j’apprécie le set. C’est terriblement bien exécuté et à part un soucis technique qui rend une guitare inaudible pendant quelques instants, on est plongé dans l’univers tourmenté du groupe.

Regarde les hommes tomber Setlist Le Hublot, Nancy, France 2016

Bilan musical très positif pour ce concert avec de belles découvertes live, style que se prête assez mal aux photos mais je m’en doutais un peu. Si cette soirée n’a pas été sold out, le remplissage étant très convenable pour une soirée extrème avec une affiche 100% française !

Note technique : Photos prises avec un Canon EOS 300, Canon EF 50mm 1.4, Zenitar 16mm 2.8 Fisheye et Tokina 11-16mm 2.6 sur pellicule Kodak Tri-X poussée à 3200 iso dans du Kodak Xtol à la maison. 

Remerciements : merci à Metal Ride pour l’accueil toujours au top

Galeries

Sors Immanis

Wheelfall

Déluge

Regarde les hommes tomber

By | 2016-11-16T09:13:31+00:00 septembre 16th, 2016|Concerts|0 commentaires

About the Author:

http://yael-paris.fr

Laisser un commentaire