bouton

 

Enfin la reprise ! Cela faisait un bon mois que je me désespérais de trouver un concert dans le coin (Rennes) à me mettre sous la dent. Je n’avais pu assister au concert de Da Silva pour d’obscures raisons, mais vous pourrez retrouver un portrait du chanteur dans la catégorie Portraits du site. Donc samedi soir c’était une soirée placée sous le signe de la pop et de la musique Psychédélique dans la salle de l’Ubu. C’était complet, comme quoi soit la pop/psyché attire soit les rennais étaient en manque de concert, un peu des deux je pense.

Orval Carlos Sibelius-1

Orval Carlos Sibelius

Premier artiste à monter sur scène, Orval Carlos Sibelius. Axel Monneau de son vrai nom avait déja donné de la guitare dans le groupe Centenaire qui oscillait entre la pop et le folk tirant d’un coté des Boo Radleys jusqu’a Robert Wyatt, un certain grand écart pour le coup. Sous son nom de scène un peu improbable d’Orval Carlos Sibelius, il est de retour dans les bacs avec un album qui a reçu quelques succès dans certains des Tops 2013 : Super Forma (Clapping Music). Le concert, puisque c’est de ça qu’on est sensé parler, était assez varié. Ca partait de la pop assez classe jusqu’aux morceaux plus psychédéliques en passant par du rock mais toujours dans un style assez lumineux et gai. Une fille au clavier, un chanteur guitariste, un batteur qui frappe fort et un bassiste formaient le groupe. Çà jouait fort, très fort ce qui était un peu inhabituel pour ce genre de musique, un bon concert, mais rien de transcendant.

Jacco Gardner-3

Jacco Gardner

Le plus attendu, ce soir là, était sans doute Jacco Gardner. Le jeune hollandais qui avait fait sensation à la route du rock était de retour dans les contrées bretonnes. Deux 45 tours et un album ont suffi à créer le buzz autour de sa petite personne. De la pop psyché jolie et pas sans goût  qui n’est pas sans rappeler le son des albums de Syd Barret, l’ex chanteur du Pink Floyd. Le concert s’est déroulé sans anicroche, sans grande surprise non plus, mis à part le dernier morceau avant le rappel qui a laissé libre court au groupe pour partir dans une envolée psychédélique de très bonne facture, un des meilleurs moment de la soirée.

Toutes les photos ont été réalisées avec un Nikon F100 sur de la Kodak Tmax et développée dans du révélateur Tmax. le développement est évidemment fait maison.

Merci à Delphine, et à l’ATM pour l’accréditation et la soirée

Orval Carlos Sibelius

Jacco Gardner
Galerie :