Oiseaux-Tempête + RP3 x Y A K – EA#13 – Quai des Savoirs – Toulouse

Oiseaux-Tempête + RP3 x Y A K – EA#13 – Quai des Savoirs – Toulouse

EA#13 – Electro Alternativ 

Welcome to Toulouse ! Pour inaugurer mon arrivée dans la ville rose, quoi de mieux que de donner dans les « classiques » d’Analogic avec un live de Oiseaux-Tempête ? Rendez-vous pris au Quai des Savoirs pour la soirée d’ouverture du festival Electro Alternativ !

Le festival EA propose aux toulousains, depuis 13 ans et pendant toute 1 semaine, de découvrir (ou re-découvrir) des artistes aux influences diverses et ayant pour dénominateur commun une culture électronique et digitale. Organisé par l’association REGARTS, l’accent est mis sur la diversité des arts en croisant musiques actuelles et créations graphiques ainsi qu’audiovisuelles.

RP3 x Y A K

RP3 c’est un trio composé de Rémi Panossian au piano accompagné d’un contrebassiste nommé Maxime Delporte et d’un batteur, Frédéric Petitprez. Le trio est formé depuis fin 2009 et propose une expérience sonore lyrique orientée jazz/rock. YAK est l’acronyme de Yacine Ait Kaci, artiste/auteur/réalisateur/metteur en scène. C’est aussi principalement le « papa » d’Elyxné en 2011 et ambassadeur virtuel des Nations Unies en 2015.

Le Trio s’est associé à YAK dans la création d’un nouvel album à sortir le 20 octobre 2017 « We Are One » mêlant expression sonore et visuelle et où l’espièglerie du petit bonhomme nommé Elyx flirtera de prés avec la musique chaleureuse de RP3. Avant-première ce soir !

Pendant la prestation, on sent une réelle alchimie s’opérer entre les musiciens et les animations diffusées en stop motion sur les trois écrans rond en arrière scène. Un dialogue s’installe, on perçoit une attente réciproque entre les deux parties et le désir de relater le même propos : l’unicité et la construction autour d’une temporalité plus qu’affirmée et mise en avant par les « blanches » et les « noires » pointées par le rythme des instruments.

Oiseaux-Tempête 

Est-ce encore nécessaire de présenter Oiseaux-Tempête ? Avec les live report de Céline et Yael, beaucoup de belles choses ont déjà été dites et montrées ! En 2016, Céline nous a présenté le groupe alors qu’ils étaient sur le point de sortir le fabuleux album « Unworks & Rarities ». Yael, quant à lui, a suivi le groupe peu de temps après la sortie de « AL-‘AN », leur dernière création en date. Au moment où j’écris, cela fait donc 5 mois que le groupe enchaine les scènes pour la tournée de cet album. Une tournée essentiellement européenne (France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas) et quelques dates à venir au Canada.

La performance est rodée, l’enchaînement des titres est bien pensé avec une fluidité remarquable. En arrière-plan ce soir, des images et vidéos sont projetées sur le mur donnant encore plus de force et de portée à la musique. Ambiance souvent apocalyptique sur le thème de la déconstruction, cette fois-ci, et avec toujours cette temporalité aléatoire rythmée en fonction des divers instruments utilisés sur scène. Les sonorités sont non sans rappeler des influences très orientale, ce qui a pour effet de charmer nos oreilles très rapidement et d’adhérer tout de suite à ce qui se passe devant nous, sur scène.

Très bon opening pour le festival EA avec deux groupes complémentaires dans un lieu plus qu’approprié et riche de sens : l’ancienne faculté des sciences de Toulouse reconvertie en « centre de diffusion et de partage de la culture scientifique, technique et industrielle« .

Merci à Mina pour l’invitation ainsi qu’à tout les bénévoles pour cette chouette soirée.

Côté Technique : Prises de vue à la HP5+ poussée à 3200 avec un Canon EOS33  (35, 50mm), développement « fait-maison » dans du LC29 en 1+9. 

By | 2017-09-22T15:45:06+00:00 septembre 22nd, 2017|Concerts|0 commentaires

About the Author:

www.ginafernandez.format.com

Laisser un commentaire