bouton

 

Lors de sa venue à La Maroquinerie en Mars dernier, (article à lire ici), Nosfell nous a fait l’honneur de nous laisser photographier ses balances pendant une bonne partie de l’après-midi avant le concert. Outre l’aspect particulièrement fascinant, pour un amoureux de concerts,  que d’assister à cette longue mise en place, photographier les balances permet  d’essayer de représenter l’artiste et son travail sous une autre facette, un peu en dehors de l’image « officielle » qu’il donne lors de ses concerts ou en portrait posé.

Bref, voici les photos :

Merci à Furax, Nosfell, Manu Wino et Maman-Gigot pour cette opportunité (et pour avoir apporté des gâteaux et des After-Eight pour le goûter dans le cas de Maman-Gigot).

Pour les quelques incultes qui découvriront Nosfell avec cet article, je vous invite à cesser toute autre activité en cours et à aller écouter sa discographie complète, par exemple ici.