Parce qu’un jour, il y a eu Moriarty.
Mes premières photos de concert, c’était eux, il y a presque 3 ans à Nice. Le groupe, en particulier Stephan, avait aimé mes photos faites avec une petite boite en plastique (un Lomo LC-A) et une pellicule couleur de 400 iso. Il m’invita quelques mois plus tard à en refaire au Trianon à Paris.
Parce qu’un jour, il y a eu Moriarty.
La photographie argentique de concert allait bouleverser ma vie.

Donc quand on m’a proposé de faire des photos à leur showcase acoustique à la Maison de la Poésie, que dire si ce n’est « je serai là ! ».

Moriarty-céline_rodriguez-2

Ce soir là, Moriarty dévoilait sur scène quelques titres, extraits de leur nouvel album, Fugitives, sorti le 14 octobre.

Une ambiance intimiste et épurée pour un groupe généreux et éblouissant.

Durant cette petite heure de concert, on est transporté dans une Amérique de songwriters authentiques, dans des histoires tristes mais vraies de personnages peu recommandables et pourtant si touchants.
Moriarty fait se rencontrer le passé et le présent, reprenant des standards de la musique traditionnelle américaine.
Avant Dylan, il y avait Woodie Guthrie, Willie Mc Tell, Hank Williams, John Hurt… Fugitives leur rend hommage mais ce n’est pas pour autant qu’on pourra définir un style précis à leur musique.
Leurs influences diverses et la participation de leurs proches, Mama Rosin, Moriba Koïta, Don Cavalli, et Wayne Standley (le père charismatique de Rosemary, présent sur scène pour le titre Pretty Boy Floyd), font de cet album un troisième opus hors-normes et envoûtant.

Moriarty-céline_rodriguez-5
J’ai fait peu de photos pendant ce showcase. Tout d’abord parce qu’à l’entrée de cette petite salle de la Maison de la Poésie, une personne m’a demandé de ne prendre que les 3 premiers titres. Mais aussi parce que l’acoustique imposait le silence. Même si le Nikon FE2 que j’ai utilisé est bien plus silencieux que d’autres appareils, je ne déclenchais que lorsque le volume me le permettait.

La pellicule est une Kodak Tri-X 400 poussée à 800 et l’objectif sur le FE2 est un Nikkor 50mm f/1.8.

Moriarty-céline_rodriguez-4

Moriarty-céline_rodriguez-6

Merci à MORIARTY. Oh oui, merci pour tant de choses !
www.moriartyland.net

Merci à Hanieh et Guillaume de We Do Music.
www.wedomusic.net