bouton

Une chose est sûre, cet article manquera totalement d’objectivité. Vous êtes prévenus, j’irai donc droit au but.

La musique de Martin Mey est un mélange de styles, variant de la folk, à la soul et l’electro-pop, c’est aussi une voix envoûtante et une créativité rare.
Martin Mey est dorénavant un duo. Martin à la guitare ou au piano selon les titres, Laurent Tamagno à la batterie.
Chaque titre joué nous prouve la richesse de composition de Martin, la rythmique impeccable et les chœurs de Laurent intensifiant le tout.

martin_mey-celine_rodriguez-3

La première fois que je les ai vus sur scène ensemble, c’était au festival les Nuits Carrées à Antibes l’été dernier. Mais, arrivée en retard, je n’avais pu profiter que des 2 derniers titres. Depuis je me suis rattrapée, à la Flèche d’Or en décembre et lors de ce concert à la Maroquinerie, où j’ai savouré chaque note, chaque seconde !

J’ai rarement vu la Maroquinerie aussi pleine dès la première partie. Et même si, soyons objectifs (au moins deux secondes, ok) la plupart du public était là pour The Jezabels, l’accueil et l’engouement réservés à Martin Mey ont prouvé qu’ils étaient une très belle découverte pour ceux (qui contrairement à moi) n’étaient pas venus uniquement pour eux.

martin_mey-celine_rodriguez-6

martin_mey-celine_rodriguez-10

 

Je vous laisse les découvrir à votre tour grâce à ce merveilleux dernier EP sorti le 10 février, Never Go Down.

Merci à Martin et Laurent, à Limitrophe production et à la Maroquinerie.

Les photos ont été réalisées avec un Nikon FM2, un objectif Nikkor 50mm f/1.8 et une pellicule de Tri-X 400.

Galerie :