bouton

Lenny Kravitz, Muse, Pharrell Williams, Skip The Use, Shaka Ponk et IAM de biens beaux noms pour cette édition 2015 du Main Square Festival d’Arras. Les rattrapages du BAC sont passés depuis quelques jours, mais c’est un autre type de rattrapage que je vous propose bien plus plaisant celui-ci. Vous n’avez pas eu la chance de participer à cette édition du Main Square ou vous avez l’occasion de la revivre ici? Je vous le propose avec une série d’articles de rattrapage. Au programme pas moins de quatre articles dont les liens sont ci-dessous (lien à venir quand les articles seront publiés).

Festival Main Square 2015 (Arras) – la scène hip-hop, reggae

Tremplin Main Square 2015 (Arras) – zoom sur The Arrogants

Main Square 2015 (Arras) – la scène pop et indie rock

Main Square 2015 (Arras) – la scène rock

Les festivaliers

Ce Main Square commence avec deux très bonnes nouvelles, le festival est sold out* et il est officiellement reconduit au moins jusqu’en 2020. C’est donc près de 120 000 personnes qui sont attendues, en 3 jours, sur les deux scènes du Main Square (la main stage et la green room).

Mais tout d’abord que serait un festival sans ses festivaliers? Un Cartier Bresson sans sa tri-x, c’est à dire pas grand chose. Ceux du Main Square sont d’horizons très divers et pour dire cet événement propose un mélange d’artistes rock, pop rock, électro, hip-hop et reggae sur les trois jours. On pouvait tout de même remarquer une présence accrue des fans de MUSE au milieu des fan d’électro aux allures décontractes.

*complet avant l’ouverture de l’événement

AA021

Les photographes

Mais le Main Square ce sont aussi des photographes qui travaillent d’arrache-pied pour vous satisfaire, sans qui d’ailleurs vous ne liriez pas cette article en ce moment. À l’image du festival et de ses festivaliers ils sont très éclectiques. Non ce n’est pas pour placer la blague des inconnus (même si j’adore la faire) que je dis ça mais bien pour illustrer la grande diversité de ceux-ci. Chacun arrivant avec son histoire ses expériences et sa propre vision, mais tous dans un but commun. De vrai personnages hauts en couleur. Cette édition fût l’occasion d’une exposition photo de grande ampleur. Aux quatre coin de la citadelle d’Arras on pouvait admirer les photos du Main Square à travers les âges sur des bâches et des oriflammes.

AA015-2-2

Que retenir?

Ce festival fût je trouve un très bon festival. Les têtes d’affiches ont répondu présent. Lenny Kravitz et IAM en maîtres incontestés, quant à Shaka Ponk et Skip The Use,  ils ont fourni un show rock tout à leur image. De nombreuses découvertes intéressantes comme The Script ou Mumfords and Sons. Un Pharell William que je redoutais de son matraquage radio mais qui c’est révélé être une bonne surprise. Ma grande déception fut Lilly Wood and The Pricks que j’attendais beaucoup et qui m’a vraiment déçu. MUSE que je n’attendais pas ne m’a pas vraiment fait changer d’avis, dommage que le show soit plus agréable pour les yeux que pour les oreilles.

AA030

Matériel

Quatre appareils m’ont accompagné pendant ce Main Square Festival.

  • Leica M4-2 avec un voigtlander 35mm f2.5,
  • Canon eos 500 équipé d’un 28-70mm f2.8,

Ces deux-là m’ont servi à prendre les photos de la scène mais également d’ambiance et des festivaliers. Il étaient chargés de tri-x poussé à 1600 iso.

  • Lomo LC-A+,

Je l’ai utilisé avec une pellicule lomography negative color 100, toujours dans ma poche ou presque. J’ai pris des photos tout le long du festival avec.

  • Semflex.

Je l’ai utilisé une fois pour réalisé un portrait posé avec une TMAX 400 à la suite d’un concert. Même si j’en n’ai pas fait une utilisation intense il garde un aspect charme qui fait son petit effet.

Remerciements

Je tiens à remercier toute l’équipe du Main Square pour leur fabuleux travail et leur amabilité sur tout l’événement. Je vous dis vivement l’édition 2016!

mainsquarefestival.fr

Galerie :