Retour à cette petite salle de l’UBU pour voir sur scène deux groupes anglais et deux DJ. De la pop d’abord avec Jungle de Londres, puis de la pop encore avec FYFE, puis place au Dj.

Fyfe

Fyfe

 

Place aussi au repos pour moi et quelques collègues photographes qui ont survécu à ces cinq jours de marathon des tranmusicales, et ces quelques 80 concerts et Dj vus, entendus, nombres de kilomètres parcourus à pied entre les halls, le bureau et l’étage du Liberté, le dégivrage de la voiture à 7h du matin sur le parking, les 4 ou 5 heures de sommeil par nuit, le « stress » pour savoir si nous aurons droit de photographier Stromae ou pas. Mais beaucoup de bons moments sur les différentes scènes, entre copains photographes, avec l’équipe des transmusicales. Quelques bières s’imposent au comptoir de l’Ubu pendant que les Djs s’excitent sur leurs claviers sur la scène.

Fyfe

Fyfe

Un grand Merci à toute l’équipe des Transmusicales, Gwenola, Delphine, Steven, Emilie, Tanguy, et surtout Anthony pour sa patience et sa réactivité pour les photos, merci aux collègues photographes Philippe, Nico J.,Nico M., Alan, Cyrille, Gwendal, et j’en passe. Merci aussi aux artistes sans qui le festival n’aurait pas lieu, et Merci aussi à Jean Louis Brossard et Béatrice sans qui il n’y aurait pas de Transmusicales.

Les Photos couleurs ont été prises avec un contax G1 et un Planar zeiss 45mm sur de la kodak portra 800, celles en noir et blanc ont été prises avec un nikon F100 et de la kodak Trix 400 poussée à 3200 isos, de la Tmax 400 poussée à 3200 isos et à 1600 isos, le développement des photos noir et blanc a été fait à la maison par votre serviteur himself.