King Dude + The Texas Chainsaw Dust Lovers à La Plage Glaz’Art (Paris) – 24/08/2015

Par Florian DENIS

King Dude + The Texas Chainsaw Dust Lovers à La Plage Glaz’Art (Paris) – 24/08/2015

Sortant à peine des déflagrations métalliques du Motocultor, il me fallait une transition avant de pouvoir m’engouffrer dans les sonorités plus douces du Rock en Seine quelques jours plus tard. Hasard du calendrier, c’est pile-poil à ce moment que La Plage Glaz’Art (une scène en extérieur, avec du sable et des chaises longues, sur la terrasse du Glaz’Art) organisait un concert gratuit de King Dude. Ouais ouais, gratuit. Bon ok, ils se rattrapaient pas mal sur le prix des consos, mais tout de même, y a le beau geste.

En guise d’apéro pour accompagner mon whisky-coca à 7 euros, The Texas Chainsaw Dust Lovers, un groupe de stoner bien cool à influence western prononcée. Leur musique est surprenante de richesse, alternant passages bien heavy, ralentissement clairs bien sentis et délires western, le tout accompagnant des lignes vocales recherchées qui font mouche à tous les coups, avec des chœurs bien fun. Sur scène les mecs font le taf, ça gigote et ça cogne dur, tellement dur d’ailleurs que le batteur a transpercé sa grosse caisse au bout de quelques morceaux. Ils ont, en plus ,cette classe particulière des groupes qui ne se prennent pas au sérieux mais qui te balancent une putain de baffe musicale, comme ça, en toute nonchalance.

 C’est aussi très très bien en studio, et vous pouvez écouter leur dernier album sur Bandcamp :

the_texas_chainsaw_dust_lovers-07
the_texas_chainsaw_dust_lovers-06
the_texas_chainsaw_dust_lovers-02
the_texas_chainsaw_dust_lovers-03
the_texas_chainsaw_dust_lovers-12
the_texas_chainsaw_dust_lovers-11
Voir toutes les photos de The Texas Chainsaw Dust Lovers

King Dude, alias TJ Cowgill, vient du metal : ancien chanteur et guitariste des groupes de black Teen Cthulu et Book Of Black Earth, il a depuis quelques années entamé une reconversion dans la dark folk goth, à laquelle sa voix grave et profonde se prête parfaitement. En résulte six albums et une tripotée d’EP, des collaborations diverses (Chelsea Wolfe notamment) et des tas de concerts cools (Hellfest, Roadburn), seul ou en groupe. Ce soir on a le droit à la formation complète, avec un batteur, un clavier/guitariste, et une bassiste très classe. Mais dès le début du concert, TJ nous fait comprendre qu’il a un problème : il n’arrive pas à s’alcooliser correctement malgré tous ses efforts, alors qu’il a vachement plus envie d’être bourré que de jouer.

king_dude-14
king_dude-10
king_dude-15

C’était sans compter sur la dévotion du public du Glaz’Art qui lui apportera régulièrement des verres de whisky sur scène pour que le concert puisse se dérouler normalement. La setlist est peu surprenante, en tout point similaire au reste de la tournée : les excellentes chansons électriques de Songs Of Flesh & Blood composent la grande majorité du set (Black Butterfly, Deal With The Devil, Rosemary, The Heavy Curtain), tandis que la fin du concert sera consacrée à deux morceaux issus de l’album à paraître fin Octobre, Sex (Holy Christos pour sûr, mais je ne suis pas certain du titre de la deuxième). Entre les deux, la fantastique Fear Is All You Know constitue toujours un point culminant de ses concerts.

king_dude-09
king_dude-08
king_dude-12

King Dude n’est pas le genre de mec très généreux sur scène à la base, mais là on sentait tout de même fortement que le pépère n’avait pas trop envie de se fouler (et on le comprend, Paris était une fournaise et le cadre de La Plage Glaz’Art donne bien plus envie d’aller picoler dans une chaise longue que de jouer). N’empêche que malgré ça, le concert était tout de même vraiment plaisant, ses chansons étant parfaites pour une soirée à la cool de ce genre malgré leur relative noirceur.

king_dude-04
king_dude-07
king_dude-03
Voir toutes les photos de King Dude

Note technique : Toutes les photos ont été prises sur de la Tmax 400 poussée à 1600 dans du révélateur Tmax, avec un Nikon F80 et deux ojectifs Sigma : 24-70 f/2.8 et 70-200 f/2.8.
Remerciements : un grand merci au Glaz’Art pour organiser des soirées comme ça

Galeries

The Texas Chainsaw Dust Lovers

King Dude

By | 2017-03-27T08:00:17+00:00 août 24th, 2016|Concerts|0 commentaires

About the Author:

www.floriandenis.com

Laisser un commentaire