img286

En route pour, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss 28mm f2,8, Ilford HP5+@1600).

Et s’il n’y avait rien à dire ? Etait-ce vraiment si mauvais ?

Déjà ça commençait mal, il pleuvait ce soir là, « chaussée glissante » m’indique le panneau. En même temps à 60 km/h sur l’autoroute le risque est limité, chaussée mouillée, ou pas. Voila pour le point météo, je ne suis toujours pas météo-dépendant, mais comme j’ai eu de nombreux retours assez vigoureux sur le sujet suite aux précédentes chroniques, je voulais rassurer les plus inquiets. Il ne faisait pas spécialement froid, mais peut importe puisqu’il y avait de quoi réchauffer n’importe quel esquimau au Marché Gare ce soir là.

img288

Au menu ce soir, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss 28mm f2,8, Ilford HP5+@1600).

img281

Little Garçon, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Little Garçon, après un passage sur les ondes de SOL FM dans le cadre de l’émission Day Off en partenariat avec le Marché Gare, la veille, (tu peux regarder la radio ici, oui, regarder la radio) se retrouve donc sur scène pour un concert saignant. Les nouveaux titres sont maîtrisés et toujours cette volonté de ne pas laisser la place à la mièvrerie dans le trio.

img279

Little Garçon, Le Marché Gare, mars 2016. (Nikon F100, 50mm f1,8, Ilford HP5+@1600).

img283

Little Garçon, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Little Garçon c’est peut-être petit mais c’est teigneux, rugueux, très bon dans la bagarre. Et puis c’est déjà fini ! Une sortie de scène aussi énergique que le concert. Avec Natasha qui est super tendue, Julia qui à mal au doigt, Kro qui va directement parler à son miroir pour lui raconter comment s’est passé le concert, « miroir mon beau miroir ».

img273

Julia / Little Garçon, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img297

Kro / Little Garçon, Le Marché Gare, mars 2016. (Contax RTS II, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Tu comprends rien à ce que j’écris, il fallait venir, tu aurais compris. La prochaine fois que tu entends parler de Little Garçon, ne te pose pas de question, prends ta place sur le champ !

img315

Jim Jones / Jim Jones and the Righteous Mind, Le Marché Gare, mars 2016. (Nikon F100, 50mm f1,8, Ilford FP4+@1600).

 

Quel chef d’orchestre ! Chaque chose à sa place, la chemise c’est sur la chaise à coté du radiateur, les photos c’est maintenant, quand la chemise est sur le dos et la musique commence quand il dit que ça commence. Jim Jones and the Righteous Mind, un univers, de l’énergie, une finesse très brutale. La suite logique de la « Revue Expérience » avec un horizon qui s’ouvre encore plus. Très énergique et puissante, la musique se fait parfois aussi légère et douce pour s’offrir de longues inspirations, elle lâche la bride au tempo pour se laisser vivre.

img357

Jim Jones and the Righteous Mind, Le Marché Gare, mars 2016. (Nikon F100, 50mm f1,8, Ilford FP4+@1600).

C’est quand t’es bien relâché que les enchainements font mal. Gauche, droite, uppercut voila deux morceaux qui te retournent le cerveau, K.O. Tu ne te relèves pas pour écouter et te laisser emporter pour te réveiller 1000 Miles from the Sure. C’est grave et lointain et pourtant ça t’enveloppe comme dans une brume épaisse. Pas la peine de lutter, Jim Jones and the Righteous Mind t’as emporté au delà de ce que tu aurais pu imaginer, Alice n’a qu’à bien se tenir.

img379

Jim Jones / Jim Jones and the Righteous Mind, Le Marché Gare, mars 2016. (Nikon F100, 50mm f1,8, Ilford FP4+@1600).

Pour en écouter plus sur Little Garçon, sur facebook ou sur bandcamp.

Jim Jones and the Righteous Mind sur facebook ou sur bandcamp.