bouton

Jelly Bean est un quatuor Lillois qui, pour fêter la sortie de leur nouvel E.P. Empty Space, proposait un concert avant première. La possibilité pour son public de pouvoir mettre la main sur le fameux disque deux jours avant tout le monde,  mais aussi de découvrir les nouveaux morceaux en live.

Le groupe est composé  de Jérémy (guitariste et chanteur), Emmanuel (bassiste), Steeve (batteur) et Robin (synthé, guitare et chœurs). Les Jelly Bean nous transportent vers un univers pop très rythmé et enjoué. Des riffs de guitare rappelant les ténors du rock anglais ainsi que la période new wave.

Créé il y a un peu plus d’un an, le groupe Lillois écume les scènes de la région. Après avoir sorti un premier E.P. Brothers à la rentrée 2013, les Jelly Bean vous présentent leur nouveau rejeton Empty Space (sortie le 3 Novembre 2014), l’occasion aussi de lancer une série de concert dans le nord pour cet Automne.

leica439-2
leica448-3

Le Biplan annonçait pour l’occasion un concert à guichet fermé. Une récompense pour le groupe très proche de son public mais aussi pour la salle de concert elle même. Le Biplan est une très belle salle au concept rare pour être signalée : elle est gérée de façon associative. Elle propose une programmation très fournie grâce à l’investissement de ses bénévoles.

Le publique est conquis avant même le début des festivités. Les quatre musiciens rentrent sur scène sous les applaudissements. Le set commence tout de suite par des morceaux rythmés et surtout connus de leur public. Ainsi on pouvait entendre au début les titres Brothers, Empty Space ou encore Take her dancing.

Puis en plein milieu de leur prestation les Jelly Bean proposent une parenthèse totalement acoustique. Chaque musicien change alors d’instrument pour s’affranchir des micros et amplis. Sous un air de Mélodica (instrument à vent et à clavier) se joue la chanson suivante entourée de bulles de savons. En effet des jeux à bulles étaient mis à disposition de la foule pour l’occasion.

leica420

leica421-3

Fermant la parenthèse acoustique le groupe proposa à la suite une série de morceaux très dansants. Ni une ni deux la foule répond présente morceaux après morceaux. Cependant la fin du concert s’annonce et avec elle les traditionnels rappels. Le groupe proposa ainsi pour conclure une interprétation très personnelle de In between days de The Cure.

Toutes les Photos :

Les photos ont été prises avec un Leica m4-2 équipé d’un Voigtlander 35mm f/2.5 et un Mamiya 645 AFD équipé d’un Mamiya 80mm af f/2.8. Les photos en 35mm ont été prises avec de la tmax 400 poussé à 3200 iso. Les photos du Mamiya on été prises avec de la tri-x poussé à 3200 iso. Le tout développé avec de l’xtol.

 

Je tiens à remercier les bénévoles du Biplan pour leur accréditation ainsi que leur accueil, ainsi que les Jelly Bean pour leur concert plein de générosité.

http://www.lebiplan.org/

http://wearejellybean.com/