Le Transbordeur, 5 juillet 2015. La canicule est bien en place, la salle se remplit les verres se vident.

img240

Alex Kapranos, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Franz Ferdinand and Sparks c’est un peu de ci, un peu de ça et beaucoup d’énergie pour un show en place, avec rien qui dépasse. Résultat, une bonne qualité d’exécution, une valeur sûre. Certains pourraient dire que c’est sans surprise, je préciserai que c’est sans mauvaise surprise !

img201

Ron Mael, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Pas de préliminaires les singles s’enfilent comme des perles, on va tous repartir avec un collier à ce rythme là. Le set est bien construit, peut-être que deux ou trois morceaux en moins donneraient un peu plus de dynamisme à l’ensemble. La Setlist ici pour les plus curieux.

img190

Russell Mael, Alex Kapranos, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Pour ceux qui savent, ceux qui ne le savent pas vont l’apprendre, je ne suis pas météo-dépendant alors le côté serre tropicale créée par les quelques 1200 aficionados de FFS présent au Transbordeur ce soir là, ne m’a pas dérangé plus que ça. En revanche mon verre n’a pas beaucoup apprécié de se retrouver aussi souvent mis à nu.

img199

Russell Mael, Alex Kapranos, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

Franz Ferdinand associé avec les Sparks, un ensemble qui fonctionne très bien, l’occasion de passer un bon moment en écoutant de la musique de qualité associée à une prestation scénique solide. Pour les fans du genre, à voir sans hésitation.

img195

Alex Kapranos, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).

img226

Alex Kapranos, Le Transbordeur, juillet 2015. (Contax RTS, Zeiss, Ilford HP5+@1600).