Formica, célèbre au moins à Rennes, fait partie des groupes que je suis depuis que j’habite Rennes. Découvert au Jardin Moderne pour un concert gratuit lors de leur Rien Du Tour en 2009 où ils tournaient avec Prosperi Buri et Subtle Turnhips. J’avais eu quelques infos sur le groupe car un des membres faisait partie des Dirty Cousins Groixplosion, groupe Low fi de reprises punk, rock, etc… Et le cousin (Dirty Cousin ce n’est pas pour rien) n’est autre que un des groupes qui passaient sur scène ce soir là, à savoir Prosperi Buri. Formica étant déja à l’époque formidable, je cours acheter le disque chez un petit libraire indépendant du coin qui distribuait leurs disques. C’était le premier EP, à savoir Sequel Sucks. Ravi à l’écoute, je le suis resté depuis.

formica-1-5

 

J’avais depuis fait la connaissance du trio de base qui composait le groupe (Matthieu le guitariste, Lillian le guitariste, Jeremie le bassiste), les batteurs ne faisant pas long feu. Un album sort, plus pop dans le son, mais toujours avec les mêmes ficelles, du rock indépendant tiré de Pavement, Half Japanese, Fugazi et consorts. J’ai continué de les voir en concert régulièrement sur les scènes de Rennes. Ils ont même fait la première partie de Wedding Present. Puis la roue tourne et pas toujours dans le bon sens. Un autre album en enregistrement cette année, et pour le coup c’est un des membres fondateurs qui met les voiles. Jeremie, le bassiste, préfère aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte et se lance dans son projet nommé  Chatterbox, duo pop tendance Vaselines et trucs du genre, bien aussi d’ailleurs. Mais chose plus embêtante pour le groupe, c’est qu’il avait donné non seulement de la basse mais aussi de la voix et sans doute de la composition sur certains des titres qui devaient composer l’album. Donc l’album tombe à l’eau et ce sera finalement un EP qui sortira. Un bon quatre titres qui envoie, du rock, mais pas de cuir ni de poil, du rock certes mais restons polis. De très bonne facture cet EP ! Et en plus, avec une de mes photos en couverture, une petite fierté. La boucle est bouclée, j’avais commencé il y a des années une carrière minable de photographe de concert devant Formica et je finis par faire une de leur pochette, chouette ! Et en plus c’est au Jardin Moderne que je les fais poser pour ce portrait. Pour dire aussi le bon goût de ces personnes, le premier EP et le dernier (Sequel sucks & the stupid guy) ont été produits par Monsieur Christophe Sourice, batteur du groupe Les Thugs (un des meilleurs groupes français du monde ! ).

formica-1-4

Juste pour la petite histoire, ce disque comme tous les autres de Formica, ceux de Prosperi Buri, du Moller Plesset, mais aussi des Santa Cruz, des Cotton Buds (dont je vous ai déjà parlé en section portraits) et du virtuose de la six cordes Thomas Le Corre font partie de l’écurie du label INMYBED, tenu de main de fer et de maître par Matthieu et Lilian (chanteurs guitaristes de Formica) et de Prosperi Buri. Le label ne propose pas seulement de la musique mais aussi de l’écrit avec des livres de Philippe Dumez, de Nine Antico et ses dessins, et d’autres encore. Un label à suivre.

Voici donc enfin le portrait de ce groupe, ce n’est pas le premier mais le troisième en un an. Et oui comme ces messieurs ont régulièrement des problèmes de Line up comme disent les anglais, cela fait trois fois que je les fige sur du film et j’espère que cette fois-ci sera la bonne. La première fois le bassiste s’est barré avant que j’ai le temps de publier un article, la seconde j’attendais que le disque sorte, c’est le batteur qui s’est fait la malle, et cette fois-ci, je me dépêche avant une fâcherie entre les guitaristes. Voici donc le groupe dont je vous rabas les oreilles depuis qu’Analogic existe, plus de six mois pour réussir à avoir un portrait à jour c’est pas mal !

formica pochette-1

Pochette The Stupid Guy

 

Toutes les photos ont été faites à l’aide de mon précieux rolleiflex et sur de la kodak trix, la pochette de l’EP « the stupid guy » a été réalisée avec mon hasselblad sur de la kodak portra 160 périmée, dans un parc de Rennes.

Il existe un très bon clip d’un des morceaux du dernier EP filmé et monté par Apollo’s Mouse dont je vous recommande la chaine de concerts filmés sur YouTube. Il y a vraiment de bonnes choses et il filme et monte ça tout à fait correctement.