bouton

Foals est actuellement à l’affiche du festival Inrock, pour une raison que j’ignore c’est en dehors de cette manifestation que le groupe passe à Nancy. Après avoir jeté une oreille distraite (et peu convaincue) sur le dernier album, des personnes de mon entourage me disent « oui le dernier album est moins bien mais en concert ça vaut le coup ». Je n’y connais pas grand chose en pop mais le groupe semble assez populaire alors je me suis dis pourquoi pas.

L’accréditation arrivera la veille avec une consigne inédite : ‘3 derniers titres sans flash’. Alors là, je me dis ‘cool, au début le groupe n’est pas chaud, je fais souvent de meilleures photos à la fin quand la salle est hystérique et que les artistes sont au bout d’eux-même’… Quel grand naïf je suis !

Première déconvenue, je me rend compte qu’il ne me reste plus qu’une pellicule de 24×36, il faudra économiser les déclenchements ça fait pas lourd 24 poses quand même.

3 photos pour le groupe de première partie, coup de bol, y en a une de réussie.
om1-Scan-131108-0002

Donc me voilà sorti des crash barrières après 3 titres, je pars donc faire le ravitaillement de jetons pour le bar qui me tiendra compagnie jusqu’au rappel de Foals. Car oui, les 3 derniers titres c’est en fait le rappel. Après avoir englouti une (ou deux) pinte je vais voir dans la salle s’il y a de l’ambiance, le contraire serait étonnant la salle est bien remplie. Je m’installe tranquille dans un coin et le show est plaisant, avec pleins de spots de couleurs différentes, un immense backdrop avec des têtes de serpents orne le fond de scène. Yannis Philippakis (merci Wikipédia) ira se frotter au public pour la plus grande joie des fans du premier rang.

om1-Scan-131108-0006

Je prend à la sauvette 2-3 photos histoire d’avoir un peu l’ambiance de la salle, chose un peu difficile à faire lorsqu’on est collé à la scène. Je repasse par le bar pour attendre patiemment le rappel. J’arrive sur le bord de scène et fonce dès qu’on me fait signe que c’est aux photographes. Et là, je desespère. Adieu les jolies couleurs chatoyantes et contrastées. A la place, une lumière verte en façade et de temps en temps un flash bleu en arrière plan.

om1-Scan-131108-0011

Résultat des photos bien plates, enfin quand on arrive à avoir de la lumière, ça sent vraiment le foutage de gueule spécial photographes. Pendant que j’essaie de voir quelque chose dans le viseur, 2 spectateurs s’invitent sur scène sous l’oeil hilare du groupe.

om1-Scan-131108-0020

Le deuxième titre s’achève avec une petite pose du chanteur/guitariste et que se passe-t-il ? Les joueurs saluent le public et se barrent. Bon ok, la prochaine fois que Foals passe dans le coin, je reste chez moi.

Setlist :
Prelude
Ballons
Olypic Airways
My Number
Miami
Providence
Milk
Sahara
Red Sox Pugie
Late Night
Inhaler
———–
French Open
Two Steps

photos prise avec un Olympus OM-1, Zuiko 50mm 1.8 et de la pellicule Ilford HP5+ poussée à 1600 iso.

Galerie :