bouton

 

Thalia Zedek était à Rennes ce mercredi soir. Pour beaucoup d’entre vous ce nom n’évoque pas grand chose. Pourtant des groupes comme Live Skull, Come, des groupes qui ont marqués leur époque. Elle se produisait à l’Avant Scène, bar, café restaurant qui laisse place à des associations pour quelques concerts. Chatterbox et Février, deux groupes rennais étaient là pour assurer la première partie de la grande dame.

Chatterbox

Chatterbox

Chatterbox, duo clavier, voix /guitare, chœurs avec des vrais bouts de Formica dedans. Le duo a écouté les écossais de The Vaselines et ça s’entend, mais ce n’est pas tout et ça s’entend aussi. Le duo qui n’a pas beaucoup de concerts à son actif sous cette forme est pourtant assez à l’aise sur scène. Camille au clavier et Jeremie à la guitare réussissent à captiver un petit auditoire, avec des mélodies simples et un chant qui ne demande qu’a s’affirmer. Un chouette concert, un peu court, vingt minutes ce n’est pas facile pour se mettre en place, mais ils finiront avec leur titre « The Walk » que vous pourrez retrouver sur la compilation du label InMyBed. J’avais fait un petit article pour la soirée de la sortie de la compilation : soirée Embedded.

Février

Février

C’est au tour de Février de passer sur la petite scène du bar. Duo de même que le premier groupe, Emilie et Gwen respectivement chant et guitare. Pour le coup on est plutôt du coté de Pj Harvey, ou dans le rock indépendant noisy grâce à la jolie voix de Emilie et la guitare saturée de Gwen. Concert un peu court de même que Chatterbox, mais ça donne une bonne idée de quoi est capable Février, et ça donne envie d’en voir plus.

Thalia Zedek

Thalia Zedek

Place à Thalia Zedek, le groupe se met en place. Un clavier, une batterie, une basse, un violon, et Thalia à la guitare et au chant. Il ne leur reste pas beaucoup de place pour bouger sur cette scène un peu exiguë. Mais leur musique n’est pas une invitation à la danse et encore moins au pogo. Laissé derrière le coté « Grunge » de Come ou expérimental de Live skull. C’est une musique tendance americana, folk électrique, mais qui fait plaisir à entendre. La voix, cette voix de Thalia est toujours aussi chargée en émotion, je pense qu’elle pourrait chanter du Serge Lama et ça en deviendrait presque joli. Par contre peu de monde s’était déplacé pour assister à ce concert et nous étions une soixantaine devant ce petit moment de grâce.

Merci à Kfuel qui organisait la soirée, à l’avant scène qui la recevait, à Chatterbox et  Février qui la débutait et Thalia Zedek Band qui clôturait en beauté cette petite soirée très sympathique.

Toutes les photos ont été prises avec beaucoup de mal vu le peu de lumière, et un Nikon F100 de la Kodak tmax poussée à 3200 iso développée maison.

Galerie :