bouton

 

Encore une fois, la popularité du groupe écossais auprès des kidz se vérifie ce soir-là par la queue impressionnante qui se forme devant la superbe salle du Trianon et remonte 3 rues plus loin. Le (jeune) public est venu de toute l’Europe et est aussi impatient de rentrer que s’il était venu voir Justin Bieber, au point de tenter de déborder la sécurité à l’ouverture des portes. Bref, passons sur ce public peu au fait des bonnes manières et concentrons nous sur l’essentiel : le groupe.

[Note du rédacteur : pour plus de précisions à propos des fans, voir la note en bas de l’article.]

Biffy Clyro est typiquement le genre de groupe dont les albums m’en cognent une sans faire bouger l’autre, mais que je m’efforce de ne pas rater lors de leurs passages à Paris et ce pour plusieurs raisons : d’abord, ce sont d’énormes bêtes de scènes. Il faut l’avouer, les musiciens sont très charismatiques et se donnent à 200%, le tout accompagné d’un lightshow souvent démentiel. Ensuite, leur musique prend en live la dose de puissance dont elle manque sévèrement en studio même si elle reste bien trop mielleuse à mon goût. Et enfin, la principale raison est que c’est la seule façon aujourd’hui de revoir Mike Vennart et Richard A. Ingram sur scène, à savoir 2 anciens d’Oceansize (dont je reste un fan ultime) qui assurent maintenant les tournées de Biffy Clyro à la guitare et au clavier, cachés dans l’ombre au fond de la scène.

Arcane Roots au Trianon - 30112013 - 01

La soirée démarre avec une première partie loin d’être inconnue : Arcane Roots, groupe anglais mêlant math-rock/prog dans des chansons pop mélodiques. Les musiciens sont très dynamiques et le set plutôt agréable, malgré une sonorisation dégueulasse de la voix qui perce les tympans quand le chanteur monte dans les aiguës (il faut dire qu’il a parfois un timbre s’approchant assez de celui de Cedric Bixler de At The Drive-In/The Mars Volta).

Arcane Roots au Trianon - 30112013 - 07

Une partie du public (certainement les fans anglais ayant fait le déplacement) semble connaître les chansons par cœur et l’accueil qui leur est réservé est particulièrement chaleureux. Le groupe semble agréablement surpris (ils ont dû se faire pourrir par les fans de Biffy sur le reste de la tournée) mais quittera malheureusement la scène après très peu de temps.

 

Arcane Roots Setlist Le Trianon, Paris, France 2013, Supporting Biffy Clyro (European Winter Tour)

 

Biffy Clyro au Trianon - 30112013 - 05

 

Lorsque les lumières s’éteignent à nouveau, le célèbre We Are Family des Sister Sledge se fait entendre pendant l’entrée en scène de Simon Neil, James Johnston, Ben Johnston, Mike Vennart et Richard Ingram. Le show débute sur Different Peoples, dans le noir, tandis que la lumière monte progressivement en même temps que l’intensité de la chanson. Le concert, même s’il semble écrit de bout en bout, est parfaitement rôdé et le jeu de scène de chacun des musiciens impressionne. La set-list est savamment équilibrée entre titres du dernier album (Biblical, Opposite, Little Hospitals) et tubes incontournables (Many of Horror, Mountains).

 

Biffy Clyro au Trianon - 30112013 - 02

 

Le public est évidemment très réactif et le sol du Trianon, amorti sur ressorts, se transforme en trampoline géant. Lors qu’à la moitié du concert Simon Neil se retrouve seul sur scène pour interpréter Machines et Folding Stars en acoustique, sa voix est presque couverte par la reprise en chœur des fans.

 

Biffy Clyro au Trianon - 30112013 - 03

 

Encore un concert qui confirme donc le statut de groupe de scène de Biffy Clyro. A voir au moins une fois, si on est pas allergique à leur insupportable public. Sinon, il reste toujours leur DVD live à Wembley.

 

[EDIT : en voyant les commentaires, il semblerait que je me sois mal exprimé. Je ne reproche absolument pas aux fans leur comportement au sein de la salle, l’ambiance était d’ailleurs assez fabuleuse. Ce que j’ai à reprocher, c’est le chaos à l’ouverture des portes, avec un manque de respect total pour la sécurité. Mais Lucie me fait remarquer qu’il semblerait que ce soit le fait d’une minorité, apparemment un groupe de fans anglais qui s’étaient déplacés. Dans ce cas, je tenais à réhabiliter l’honneur des autres fans par ces précisions même si il serait malvenu de changer mon article de base.]

 

Setlist :

Biffy Clyro Setlist Le Trianon, Paris, France, European Winter Tour 2013

Les photos ont été réalisées avec un un Nikon F90x avec 24 mm f/2.8 et 50 mm f/1.8. Toutes les pellicules sont des Kodal T-max 400 poussées à 3200.
Merci à PIAS pour l’accréditation.

 

 

Galerie :