Pratos + Usé + Noyades + Arrows of Love – Grrrnd Zero HLM (Lyon) – 7 avril 2016

Pratos + Usé + Noyades + Arrows of Love – Grrrnd Zero HLM (Lyon) – 7 avril 2016

Le truc cool avec les concerts estampillés Grrrnd Zero, c’est que tu sais à peu près comment y aller mais tu ne sais jamais comment tu vas revenir : parfois à pieds, parfois en vélo, quelques fois éméché, souvent avec des nouveaux copains… Cette fois, je suis rentré en tour-bus anglais. Mais avant d’arriver là, reprenons la soirée au début.

 

20h et des poussières :

Arrivée sur les lieux, bonjour aux gens d’Asphalte Chaud et des Briques du Néant (les GO du soir), paiement de l’entrée et d’une bière. Pratos vient d’attaquer son set interstellaire. Le son est ample, le groupe concentré comme un Captain Kirk menant l’USS Enterprise là où nul homme n’est jamais allé.

 

grrnd-analogic-1Pratos

21h et quelques :

Après le premier entracte, c’est au tour d’Usé de prendre possession de la scène. Armé d’une batterie sur laquelle est greffée une guitare, le one-man-band est clairement là pour balancer de l’énergie dans la tête. Nicolas Belvalette alterne les rôles, de l’ingénieur rythmique fou furieux au crooner caressant et transpirant. Un set punk foutraquement maîtrisé qui donne déjà envie de revoir la bête !

En résumé, si Usé passe dans ta ville, cours-y. Si Usé ne passe pas dans ta ville, change de ville.

grrnd-analogic-2

grrnd-analogic-3

grrnd-analogic-4Usé

 

22h et des bananes :

Après les cieux pratosiens, les flammes de la forge uséenne, le programme nous propose de plonger dans les eaux profondes de Noyades. Entre courants rapides et motifs tourbillonnants, le trio chevelu lyonnais nous maintient sous l’eau. La tasse est bonne.

grrnd-analogic-5

grrnd-analogic-7Noyades

 

23h et des brouettes :

Arrows of Love a traversé la Manche pour venir jouer à Lyon ce soir, seule date française de leur tournée européenne. Le groupe est tout ce qu’on peut être en droit d’attendre d’un combo rock anglais : rapide, sexy et poseur ! Plus brut sur scène que sur disque, le groupe joue la carte de l’énergie sauvage que même les pannes successives de micro ne parviennent pas à éteindre. Le chanteur passe plusieurs minutes à rebondir dans le public, à se faire porter par quelques dizaines de bras et la bassiste, au charisme totalement implacable, n’hésite pas à faire de la scène un terrain d’escalade.

Le groupe finit son set en filant ses instruments à quelques personnes du public dans un joyeux happy ending bordélique à souhait.

grrnd-analogic-8

grrnd-analogic-9

grrnd-analogic-10

grrnd-analogic-11Arrows of Love

 

01h et des broquilles :

Nous sommes une poignée à profiter de l’invitation du groupe de ramener en tour bus ceux qui ont raté le dernier métro. La soirée se finit en parcourant les rues de Lyon dans un van entièrement peint en noir et orné de quelques croix blanches. On prend bien la précaution de ne pas toucher aux réserves de white russian de la guitariste qui en a déjà descendu quelques bonne rasades pendant le set. Après avoir traversé l’agglomération lyonnaise de long en large, on arrive enfin chez soi avec la sensation d’avoir participé à une soirée qu’il ne fallait pas rater.

Instant technique : Les photos on été réalisées avec un Nikon F80, un 35mm et de la pellicule Ilford HP5+ à 1600 ISO développée dans du LC29.

Grrrnd Zerowww.grrrndzero.org

Pratos : www.facebook.com/pratosrecords/

Uséuse666.wordpress.com/

Noyadeswww.facebook.com/noyades.band

Arrow of Lovewww.arrowsoflove.co.uk

By | 2016-11-16T09:13:32+00:00 avril 14th, 2016|Concerts|0 commentaires

About the Author:

Charles, 37 ans, basé à Lyon.
Plutôt argentique, plutôt rock, plutôt bière.

http://www.charlesfaitdelaphoto.com/

Laisser un commentaire