Les Nuits Sonores en 50 photos

Les Nuits Sonores en 50 photos

Pour ceux qui ne connaissent pas encore les Nuits Sonores, il s’agit d’un festival à dominante électro qui se déroule à Lyon sur 3 jours, avec Séoul en guest star cette année pour les Apéros Sonores, et 4 nuits. En gros, tu prends des décibels de 16h à 5h du matin pendant tout le pont de l’Ascension.

 

Armé de mon petit pass photo et de l’épais programme, je décide de me lancer à l’assaut du festival avec un seul but, en voir le plus possible. Résultat des courses : un gros mal de jambes à force de jongler entre les différents lieux, une trentaine d’artistes vus et 50 chouettes photos ramenées.

Plutôt qu’un long article retraçant toute mes aventures, allons à l’essentiel en 5 questions/réponses que je me pose à moi-même en toute humilité :

 

– La plus grosse claque des Nuits Sonores ?

Je dirais DTSQ, le groupe n’a pas laissé une seconde de répit de la première à la dernière note de son set. Plus globalement, j’ai vraiment été surpris par la qualité des performances des groupes coréens comme Jambinai, Look and Listen ou Juck Juck Grunzie.

JambinaiJambinai

 

– La déception ?

Je pensais Turzi plus énergique suite aux albums A et B que j’avais écoutés il y a longtemps. Déçu de l’annulation de Palma Violets aussi. Et Peaches a pris un coup de vieux…

PeachesPeaches

– Le regret ?

J’ai raté les sets de Laurent Garnier, Chassol et d’autres mais on ne peut pas être partout !

 

– Le meilleur moment ?

Moderat a placé la barre très haute avec un show bien rôdé aussi bien au niveau sonore que sur la partie visuelle. Le groupe a rempli la halle en moins de 2 secondes et il y avait encore la queue dehors pendant tout le set pour essayer de grappiller quelques décibels.

 

– La bonne surprise ?

La programmation de la halle 3 était bien chouette avec une thématique queer la première nuit, africaine la deuxième et orientale la troisième. Il y a vraiment plein de trucs à dénicher dans ces scènes.

 

Programmation des Nuits Sonores 2016 : http://www.nuits-sonores.com/les-programmes/

Instant technique : les photos ont été réalisées avec un Nikon F80 (35 et 85 mm) et un Bronica S2A (50 et 75 mm). La pellicule noir et blanc utilisée est la HP5+ d’Ilford à 1600 ISO développée à la maison dans du LC29. La pellicule couleur est la Portra 800 de Kodak développée par le labo Gris Souris.

 

By | 2016-11-16T09:13:32+00:00 juin 3rd, 2016|Concerts|1 commentaire

About the Author:

Charles, 37 ans, basé à Lyon.
Plutôt argentique, plutôt rock, plutôt bière.

http://www.charlesfaitdelaphoto.com/

Un commentaire

  1. […] de soirée, les girls band sont à l’honneur pour le meilleur (Yassassin) ou pour le pire (The Coathangers, aussi ennuyeuses qu’aux Nuits Sonores l’an dernier). Ensuite, on enchaîne les bonnes […]

Laisser un commentaire