Blues Pills + Kadavar + Stray Train à l’Autre Canal, Nancy 09/11/2016

Blues Pills + Kadavar + Stray Train à l’Autre Canal, Nancy 09/11/2016

Soirée découverte, car je ne connaissais que Kadavar sur l’affiche mais j’ai jugé que c’était suffisant pour faire le déplacement. L’affiche est homogène et, avec un peu de chance, il va y avoir du gros rock qui tache. Lorsque j’arrive dans la salle, mes attentes semblent confirmées par le matériel en place avec de gros amplis british qui sentent bon le vintage.

A peine le temps de prendre un godet au bar, le premier groupe démarre 10 min après l’ouverture des portes. Stray Train déboule à train d’enfer – ok c’est nul mais je me suis senti obligé de la faire – devant une salle clairsemée, démarrage anticipé oblige.
Après recherche, j’apprends que le groupe vient de Slovénie et s’est formé comme groupe de reprises blues-rock avant d’écrire leur premier album au nom à rallonge.

eos3-trix-2016-11-18-0004-fb

Stray Train

La bonne humeur du groupe est communicative, on sent que les gars ont du pas mal jammer ensemble, c’est très groovy et on a le droit à quelques bons solos. De quoi agréablement accompagner le remplissage de la salle même si je trouve que ça manque d’originalité, le coté rock FM étant un peu trop présent. Je n’ai pas eu envie de courir acheter le disque mais ça m’a fait taper du pied, c’est bon signe pour une première partie.

Changement de plateau, enfin surtout mise en place de la batterie pour Kadavar. Contrairement à ce que pourrait laisser croire le visuel du groupe, que ce soit le logo ou les pochettes d’album, Kadavar est un groupe berlinois fondé au début de la décennie. J’avais pour ma part découvert le trio avec Abra Kadavar, leur album sorti en 2013. Sur scène, on est en plein voyage dans le temps avec des tignasses, barbes et fringues tout droit sortis des 70’s.

Kadavar

Kadavar

Là où les allemands sont forts c’est qu’ils ont réussi à reprendre des éléments identifiables de cette décennie sans en faire une parodie ni un truc fade. Une fusion réussie entre Led Zep et Black Sabbath. Il y a une énergie dingue qui se dégage de leur prestation, notamment grâce à un batteur qui fait le show en se contorsionnant dans tout les sens.

Kadavar

Kadavar

Les premiers titres s’enchaînent avec brio et le public commence à être bien serré dans cette configuration de salle. J’ai bien l’impression que je ne suis pas seul à être venu pour les voir ce soir. Set sans fioriture et efficace du moins jusqu’à un pont psychédélique que j’ai trouvé bien long et m’a fait un peu sortir du truc. Toutefois, voilà une formation que je recommande en live pour pleinement apprécier la musique du combo.

Setlist :
Come Back Life
Living in Your Head
Broken Wings
The Old Man
Black Sun
Forgotten Past
Goddess Of Dawn
Creature Of The Demon
Purple Sage
Thousand Miles Away from Home
All Our Thoughts

Cela va être maintenant à Blues Pills d’entrer en scène. Il y a tout de suite plus de monde, avec l’ajout d’une chanteuse et d’un guitariste et d’un clavier. En ce début de set, la chanteuse est une vraie pile, elle saute partout, headbang dès qu’elle ne chante pas, elle ne fait pas semblant.

Blues Pills

Blues Pills

C’est assez impressionnant d’autant plus qu’elle donne de la voix, chaude et puissante avec ce qu’il faut de grain pour un velouté très soul. Tout cela est fort bien maîtrisé. Les morceaux alternent entre forte influence blues/rock et d’autres plutôt pop (ces derniers issus du dernier album si j’ai bien compris).

Blues Pills

Blues Pills

Ce n’est pas un style musical qui me parle particulièrement, je préfère quand c’est un peu plus gras et du coup je trouve la prestation musicale – bien que très convaincante – en deçà de Kadavar.

Blues Pills

Blues Pills

Setlist :
Lady in Gold
Little Boy Preacher
Bad Talkers
Won’t go Back
Black Smoke
Bliss
Little Sun
Astralplane
Elements and Things
You Gotta Try
Highclass Woman
Ain’t No Change
Devil Man
I Felt a Change
————-
Rejection
Gone So Long

Quelques liens pour visualiser le reste des photos en musique
http://www.straytrainband.com/
http://www.kadavar.com/
http://www.bluespills.eu/

Note technique : Grâce au prêt d’un ami, ce soir j’ai un Canon EOS3. ça donne un peu de confort en terme de visée et d’autofocus, un truc de feignasse quoi. Objectifs Canon EF 50mm 1.4 et Canon 24-70 F2.8.
J’ai utilisé du film Kodak Tri-X poussée à 1600 iso dans du Kodak Xtol à la maison. 

Remerciements : merci à l’Autre Canal pour l’accès de dernière minute

Galeries



By | 2016-11-22T16:36:56+00:00 novembre 22nd, 2016|Concerts|0 Comments

About the Author:

http://yael-paris.fr

Laisser un commentaire